Vous pensez à devenir végétarien mais vous avez des millions de questions en tête? C’est normal. Devenir végétarien voir vegan est une décision importante. Je crois que l’on a tous notre propre “première raison” qui va nous pousser vers ce nouveau style de vie. Que se soit pour des raisons d’étiques, des convictions, pour la cause animale, par dégoût ou pour notre santé mais au final, le but est le même.

Je suis végétarienne depuis 5 ans maintenant. Et, autant dire que je n’y suis pas allée étape par étape. Après avoir vu un reportage sur un abattoir bovin, suivie quelques heures après d’un tour dans le frigo de ma mère où je me suis retrouvée nez à nez avec plusieurs énormes pièces de viande bien saignantes, je suis passée au régime végétarien du jour au lendemain. Je ne dis pas que c’est la meilleure solution. Je crois que là aussi, on est tous différent et chacun doit trouver la méthode qui lui correspond le mieux.

Le Guide du Végétarien Débutant réalisé par l’Association végétarienne de France est très bien fait et vous apportera beaucoup de conseils.

Pour ma part, je pense que je n’aurais pas réussi de toute façon à y aller par étape. Je vous explique? Mais, attention, ce qui va suivre pourrait en dégoûter plus d’un alors si vous êtes un peu sensible ne lisez pas ^^

Maintenant que j’ai eu le “déclic”, manger un steak revient au même pour moi que de manger un morceau de cuisse humain! Oui ben, je vous avez prévenu que c’était pas glamour. En tout cas, c’est fou comme les choses sont allées vites. En quelques secondes à peine, toutes mes convictions se sont envolées. Je veux dire, on grandit et on nous éduque dans la croyance que de manger de la viande, du poisson…est normal et qu’on en a besoin. Même si je mangeais déjà très peu d’animaux, je le pensais aussi que c’était normal. Et tout un coup, tous s’est inversé.

Donc vous comprenez bien, comment aurais-je pu revenir en arrière après ça? Quoiqu’il en soit, j’étais vraiment vraiment vraiment – oui je l’ai dit 3 fois mais parce que j’étais vraiment – perdue au début. Alors voici une petite liste, évidemment non exhaustive, de choses à savoir avant de devenir végétarien. 

carnet flaurs_resultat

Apprenez, renseignez-vous, informez-vous

  • Renseignez-vous sur les sources de protéines végétales et sur une alimentation équilibrée

Mes premiers repas ont été très frustrants. J’avais beau me faire des légumes et des féculents, j’avais l’impression qu’il me manquait toujours quelque chose (ma portion de protéines) que j’allais avoir faim au bout d’une heure et que j’allais finir par être en carence #ouitoutca…je réfléchis beaucoup trop.

C’est pour ça que c’est important de bien se renseigner au préalable sur les substituts qui existent et qui vont vous apporter le plus de protéines, comme le tofu, le seitan, les céréales, les légumineuses mais aussi les oléagineux.

  • Consultez des recettes végétariennes

Je ne pourrais que trop vous le conseiller. Cela va vous donner envie, va vous donner des idées mais aussi et surtout vous allez vous rendre compte qu’être végétarien ne signifie pas manger de la salade fade et des graines  #àbonentendeur, que ça peut être très gourmand, sain et pas si compliqué.

  • Les produits laitiers sont nos amis pour la vie…ou pas!

Si vous êtes amateur de fromage, comme moi ^^, vous allez peut-être compensé le vide de la protéine animale par du fromage. Je ne dis pas que c’est mal mais essayez de vous contrôler un peu quand même 😉 En plus de la question sur la condition des animaux et la qualité des produits laitiers de la grande distribution (antibios, dioxines et j’en passe…), il faut aussi prendre en considération qu’ils contiennent énormément de graisses saturées, d’un point de vue santé, ça n’est pas l’idéal.

Mais là encore, le fait de consommer du lait est encré en nous comme quelque chose de normal et de bon. Et pour autant, ça ne l’est pas. La question n’est pas là aujourd’hui, et si ça vous intéresse, on en reparlera dans un prochain article mais en tout cas, voilà, le message est passé, contrôlez vos portions de fromage! (: Quant au lait, vous trouverez assez facilement des laits végétaux (soja, amande, avoine, riz…) qui sont délicieux, meilleurs pour la santé et qui vous apporterons vitamines et minéraux.

  • Les animaux sont parfois cachés

Dans la gélatine, la guimauve (pas toutes hein 😉 ), certaines vinaigrettes déjà préparées contiennent des anchois, certains yaourts. Eh oui, les yaourts. Il y a quelques années, en commençant à en manger un, quelque chose m’a dérangé sans vraiment savoir l’expliquer. D’instinct, j’ai regardé la compo. Et ô stupeur quand j’ai découvert que mon yaourt contenait de la gélatine de porc!!!

Et enfin mon préféré, le colorant rouge E12 qui n’est autre que de la cochenille soit, attention roulement de tambour, des insectes parasites que l’on trouve sur les cactus! #etbonappétitbiensur

Et oui, vous allez devoir apprendre à décrypter les étiquettes, désolée de vous le dire.

7 choses à savoir avant de devenir végétarien : une décision avant tout personnelle

Devenir végétarien : une décision avant tout personnelle

  • Allez au delà des critiques, du regard des autres et des blagues

Autant vous y habituez vite. Vous rencontrerez toujours des gens qui auront des critiques face à votre mode de vie, parfois parce qu’ils ne connaissent pas et on le sait bien, la différence fait peur, parfois parce qu’ils sont juste beaucoup trop fermés d’esprit. C’est comme ça. Les gens jugent. Vous vous sentirez parfois agressé, en colère, blessé mais ne restez pas sur ces sentiments, ça n’en vaut pas la peine. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a aussi beaucoup de personnes qui ne demandent qu’à savoir, pas forcément pour changer leur mode de vie mais parce qu’elles sont ouvertes et c’est toujours agréable d’avoir une conversation dans ces conditions.

Quant aux blagues, mieux vaut en rire ou au moins en sourire, ça passe toujours mieux. Pour l’anecdote, pratiquement à chaque fois que je vais manger chez mon père, il me sort “je te fais un steak alors?” Bon. Il n’y a rien de méchant, c’est devenu une petite blague entre nous, pas la peine de se formaliser la dessus.

Non pas que je veuille faire la morale mais agissez avec les autres comme vous aimeriez que l’on agisse avec vous. Vous souhaitez qu’on vous comprenne et qu’on vous respecte, normal. Et, vous devez, vous aussi, avoir de la tolérance pour ceux qui ne souhaite pas être végétarien.

  • Essayez de nouvelles saveurs

Il y a toujours une petite angoisse au moment d’aller au restaurant mais n’hésitez pas à en tester de nouveaux. Par exemple, les restaurants indiens, thaïs, japonnais ou vietnamiens regorgent d’alternatives végétariennes à base de légumes et de tofu, idéales pour vous et vos amis omnivores pourront également se régaler.

Il est vrai que selon les régions, les possibilités sont plus réduites. Quand je vivais à Londres, je ne me posais jamais la question de savoir si j’allais trouvé quelque chose à manger, il y avait toujours au moins un plat végétarien. Depuis que je suis revenue dans mon petit village de Lorraine, c’est un peu moins facile. Mais les restaurateurs prennent de plus en plus en considération la question des végétariens et j’ai vu un réel changement sur les 2 dernières années.

Sinon, vous pouvez être sûr qu’il y aura toujours un plat veggie dans les italiens. C’est une valeur sûre.

Et si vous ne trouvez pas votre bonheur, demandez à ce que l’on vous prépare un plat végétarien. Je n’osais pas au début, j’avais un peu honte. A tord bien évidement. Mon frère et mon copain ne mangent pas de fromage. Ils demandent systématiquement qu’il soit enlevé des plats qu’ils commandent. Ça n’a jamais posé de problèmes à personne. Pourquoi ça serait différent pour nous?

  • Même si vous minimisez la situation, les choses changeront

Enfin, last but not least, vous aurez beau essayé de dire que vous êtes la même personne, qu’il ne faut pas se “stresser” par rapport à vous, les choses changeront. On regardera assez souvent ce que vous avez dans votre assiette et surtout surtout, on vous invitera moins à manger!

On m’a déjà dit, “je ne t’invite pas, parce que je ne sais pas quoi te faire à manger”. Des pâtes à la sauce tomate, un risotto aux champignons, un gratin de légumes… enfin, vous avez compris le principe, il y a plein de plats végétariens que la plupart des gens consomment au quotidien sans y prêter attention et c’est ça le soucis, c’est qu’ils ne le savent pas.

Ou encore, “ça me gène un peu que tu viennes au barbecue, on va manger de la viande et pas toi”. Bon. Ok. Alors oui, je sais bien, vous ce qui vous importe c’est de passer un bon moment avec vos amis mais certaines personnes ne le voient pas comme ça. Quand ce genre de situation se présente, rappelez simplement qu’il y a généralement des salades qui accompagnent la viande et que ça vous conviendra très bien et dans le cas contraire, que vous êtes prêt à en ramener.  Ce que j’ai déjà fait aussi, c’est de ramener des saucisses végétariennes pour que tout le monde ai l’esprit tranquille ET des légumes à faire griller au BBQ…que tout le monde a adoré #ehouais!

Et vous, êtes-vous déjà végétarien? Ou y pensez-vous? Avez-vous d’autres points à ajouter à cette liste? 

A très vite!

www.cindyonherway.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *