Bonjour, bonjour !

C’est vrai que la tendance du 0 déchet est bien présente en ce moment mais je n’avais jamais vraiment réfléchi à produire moins de déchets. C’est un peu par hasard que j’ai commencé à m’y intéresser. Je cherchais désespérément un shampoing sans sulfate et sans silicone quand je suis tombée sur les shampoings solides de la marque LAMAZUNA. J’ai tout de suite adhéré aux principes de cette jeune marque française, à savoir, un objectif 0 déchet, des produits naturels et vegan, fabriqués en France et faits mains.

Ça m’a donné envie de me renseigner sur la réduction des déchets en générale et sur le fait de produire moins des déchets dans la salle de bain en particulier. Faut bien commencer quelque part, n’est-ce pas? Je n’en suis qu’au tout début du processus et j’ai encore tellement de choses à apprendre sur le sujet que je ne peux absolument pas me caractériser comme une experte. Néanmoins, si vous en êtes au début de l’aventure, vous aussi, j’espère que cet article pourra vous aider et n’hésitez pas à partager vos astuces en commentaire!

Pourquoi produire moins de déchets dans la salle de bain?

Je dirais surtout et avant tout pour l’environnement. On ne se rend pas bien compte du nombre de déchets que l’on accumule uniquement dans notre salle de bain : cotons démaquillants, bouteilles de shampoing et d’après-shampoing, bouteilles de gel douche, tube de dentifrice (qui arrive souvent dans une boîte en carton), coton-tige et  j’en passe.

Alors qu’avec quelques gestes simples au quotidien et des habitudes un peu changées, on peut considérablement réduire ses déchets.

Mes actions 0 déchet

✿ Le shampoing solide LAMAZUNA

Mon chouchou et celui avec lequel j’ai commencé à m’intéresser aux déchets de ma salle de bain. Pour être tout à fait honnête, c’est ma première et -pour le moment- unique expérience de shampoing solide. Je l’adore! Il est efficace, très pratique, il régule et apaise mon cuire chevelue, il rend mes cheveux légers, parfaitement propres et extrêmement doux. Et le plus du plus, un cannelé me dure un peu plus de 2 mois.

✿ Le savon solide

Les gels nettoyants, mousses démaquillantes et autres ne me donnaient plus envie par rapport à leur compo plus que douteuse. En plus de ça, au fil des années, la peau de mon visage est devenue de plus en plus réactive.  Je n’utilise pratiquement plus que des savons solides pour me nettoyer le visage depuis l’été dernier. J’ai utilisé le savon d’Alep pendant plusieurs mois. J’aime beaucoup mais j’ai quand même du mal avec le fait qu’il mousse très peu. Et, c’est un des savons qui me pique le plus les yeux. En ce moment, j’utilise le soap bar à la rose bio, vegan et cruelty free d’Urtekram. Son odeur est très agréable et il laisse ma peau toute douce.

Mais je ne suis pas encore passé au savon pour me laver le corps. J’ai quelques à priori à ce sujet, j’ai déjà testé et je n’aime pas trop la sensation que ça laisse sur la peau. De ce que j’ai pu lire sur le sujet, le mieux est d’utiliser des savons saponifiés à froids où les huiles essentielles sont d’avantage respectées puisque elles ne sont pas chauffées. Ils sont donc plus doux et moins agressifs pour la peau. A tester!

✿ L’huile de coco

Ca fait maintenant 3 ans que j’utilise l’huile de coco…pour un peu près tout à vrai dire. Cuisine, hydratation du corps, soin pour le visage, démaquillant, en masque pour les cheveux. C’est ma précieuse ^^ Choisissez-la dans un pot en verre de préférence, recyclable à 100% et à l’infini!

✿ Les lingettes démaquillantes LAMAZUNA

J’étais assez septique sur ces lingettes au départ.  Comment en humidifiant simplement la lingette avec de l’eau, j’allais pouvoir réussir à me démaquiller et surtout à démaquiller mes yeux? Et bien si! Ça fonctionne. Les lingettes démaquillantes Lamazuna sont en microfibres, et une fois humidifiez, elles “accrochent” le maquillage.

Ça me permet d’enlever le plus gros et ensuite je finis en me nettoyant au savon et à l’eau.

En grande adepte du démaquillage à l’huile, j’utilise surtout ces lingettes quand je pars en voyage ou quand je dors chez mon copain. Ça m’évite de trimbaler mon pot d’huile de coco, c’est bien plus léger et plus pratique.

✿ Déodorant solide LAMAZUNA

Alors là aussi, c’est mon premier essai de déodorant solide. D’un point de vue 0 déchet, il est parfait. En ce qui concerne sont efficacité, je dirais plutôt non, mais oui mais non #hein?

Le principe est de mouiller le déo sous l’eau et ensuite de le passer sous les aisselles. Quand j’ai commencé à l’utiliser, je pense que je ne le mouillais pas suffisamment. Du coup, le sensation n’était pas super agréable et il n’y avait pas assez de produit et donc efficacité 0.

Comme j’avais mis beaucoup d’espoir dans ce déo, je lui ai donné une deuxième chance et surtout j’ai commencé à l’utiliser correctement… En fait, il faut bien le mouiller et là, j’ai tout de suite vu la différence. Ça glisse tout seul sous les aisselles, il y a une couche crémeuse qui se dépose et l’efficacité est top top top!

J’en ai même recommandé un deuxième tellement j’en étais satisfaite (le premier a duré plus de 2 mois!)

Et là…c’est le drame!

Je ne sais pas trop pourquoi, il a commencé à m’irriter fortement les aisselles (à cause du bicarbonate?). Je suis super déçue. Je l’aime vraiment beaucoup. J’attends un peu et je réessayerais encore une fois. Au cas où!

Sinon, j’ai lu que ceux de la marque Clémence & Vivien étaient plutôt pas mal. Mais si vous en avez d’autres à me conseiller je suis preneuse!

✿ La cup menstruelle

Gros gros point pour moi! J’étais loin d’être convaincue par cette petite chose et j’avais même tendance à être dégoûtée rien qu’à son idée. La première fois que j’en ai entendu parlé c’est grâce à une de mes colloc à Londres (Audrey si tu passes par la 😉 )… Il y a de ça 3 ans!! Et franchement, je n’arrivais pas du tout à l’envisager.

Mais voilà, quand on se rend compte que dans sa vie, une femme va utiliser en moyenne 15000 tampons, multiplié par le nombre de femmes sur la planète qui en utilisent, oh damn!!! c’est énorme la quantité de déchets. Sans compter, les produits toxiques, cancérigènes et polluants qui sont utilisés pour blanchir le coton que l’on va ensuite insérer à l’intérieur de notre corps! #glamour

J’ai acheté ma cup sur un vrai coup de tête. Je ne suis pas sûre sûre que se soit la plus eco-friendly d’ailleurs. Mais il s’agissait surtout de passer le cap. Je l’ai trouvé en grande surface, c’est une Be’Cup et je l’ai payé un peu moins de 20€. J’étais partie pour m’acheter un nouveau paquet de tampons. Je l’ai vu, j’ai pas réfléchi et je l’ai pris.

Bon j’avoue. Quand les “copines du mois” sont arrivées le lendemain, je me suis bien dit : “Eh m****! Je fais quoi maintenant! Encore une idée à la c**! ” #bref quand il faut y aller faut y aller.

Ça fait 3 mois que je l’utilise maintenant. Alors je ne dis pas que je suis complètement à l’aise avec mais ça commence à venir. Et finalement ça me dégoûte nettement moins que ce que j’imaginais. Non vraiment. Et en fait, et ben, c’est super pratique. On l’a met le matin et on n’y pense plus de la journée (je n’ai pas de grosses règles), on ne l’a sens pas. C’est plutôt cool.

Certes, on découvre son corps différemment. Mais après tout, c’est notre corps. C’est naturel et je crois qu’il faut vraiment intégrer que non, ça n’est pas sale ^^

 

Avez-vous déjà commencé à produire moins de déchets dans votre salle de bain? Quelles sont vos astuces? Les produits que vous utilisez?

A très vite!

www.cindyonherway.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “Objectif : moins de déchets dans la salle de bain”

  1. Hello ! J’ai découvert ton blog grâce à Instagram 😀
    J’aime beaucoup la marque Lamazuna, leur éthique, leurs packagings, la qualité de leurs produits. J’ai le shampoing édition limitée au chocolat mais j’attend de finir le mien avant de tester ! Mais déjà rien que l’odeur, miam !
    Pour la cup ça fait 3 ans que je l’ai adopté, ça change la vie !
    Pour les savons, je te conseille en effet ceux saponifié à froid et si possible surgras. Les Clémence et vivien sont géniaux et à un prix vraiment tout petit je trouve 🙂
    Pour le déo ça doit être le bicarbonate car ce n’est pas la première fois que je lis ça :/ par contre les personnes qui ont fait des réactions toléraient mieux le clémence et vivien !
    Je me suis permise de partager ton article sur le groupe facebook « Partage sur le bio et le naturel avec Azaé Pur » !
    Bises!

    1. Hello! Premier commentaire sur mon blog, je suis toute chose 😀
      J’aime beaucoup aussi la marque Lamazuna, d’ailleurs je viens de voir que le shampoing au chocolat était toujours dispo…je crois que je vais craquer 😉
      Merci pour tes conseils concernant les savons et le déo, j’en prends bonne note.
      Je suis allée faire un tour sur ton blog, tes articles sont juste tops et tellement complets!! Une belle découverte.
      Un énorme merci pour le partage et encore une fois, merci pour ce premier commentaire 🙂
      A bientôt, bises!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *